L’Eglise aujourd’hui

Paroisse de Miramas et Entressens > Non classé > L’Eglise aujourd’hui

LA PAROLE DE DIEU, UNE LAMPE SUR MA ROUTE !
.
Evangile du Dimanche 24 octobre 2021: Guérison de l’aveugle Bartimée
« En ce temps-là, 46 Jésus et ses disciples arrivent à Jéricho. Et tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait, était assis au bord du chemin. 47 Quand il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! » 48 Beaucoup de gens le rabrouaient pour le faire taire, mais il criait de plus belle : « Fils de David, prends pitié de moi ! » 49 Jésus s’arrête et dit : « Appelez-le. » On appelle donc l’aveugle, et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t’appelle. » 50 L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus. 51 Prenant la parole, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! » 52 Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a sauvé. » Aussitôt l’homme retrouva la vue, et il suivait Jésus sur le chemin. »
(Evangile selon Saint Marc, chapitre 10, versets 46 à 52 – Bible de l’Association Episcopale Liturgique pour les pays Francophones)
>> Une LECTIO DIVINA sur ce texte aura lieu le lundi 25 octobre à 17h30, salle Mgr Chalve.
.
LE PAPE FRANCOIS NOUS PARLE
« Chers frères et soeurs,
Bartimée est le dernier à suivre Jésus le long du chemin : de mendiant au bord de la route à Jéricho, il devient un disciple qui marche avec les autres vers Jérusalem. Beaucoup de ceux qui étaient avec Jésus réprimandaient Bartimée pour le faire taire. Pour ces disciples, l’indigent était un dérangement sur le chemin. Pour Jésus, au contraire, le cri de celui qui appelle à l’aide n’est pas un dérangement qui entrave le chemin, mais une question vitale. Écouter avec amour, avec patience, comme Dieu le fait avec nous. Dieu ne se fatigue jamais, il se réjouit toujours quand nous le cherchons. Demandons, nous aussi, la grâce d’un cœur docile à l’écoute.
La foi est une question de rencontre, non pas de théorie. Dans la rencontre Jésus passe. Alors, non pas nos sermons, mais le témoignage de notre vie sera efficace. »
.
SYNODE
« C’est une grande réforme, voire une révolution, que le pape François a entamée dans l’Eglise le week-end des 9 et 10 octobre 2021. Devant près de 3 500 fidèles à Saint-Pierre de Rome, il a officiellement lancé lors d’une messe ce vaste chantier destiné à réviser en profondeur le fonctionnement de l’Eglise, sa hiérarchie et son mode de décision. Pompeusement intitulé « synode sur la synodalité », celui-ci devrait engendrer des transformations radicales à tous les niveaux de l’Eglise, depuis les instances vaticanes jusqu’aux plus petites paroisses. La convocation de ce synode n’a pas explicitement pour cause la crise des abus dans l’Eglise, mais il coïncide en France avec la remise du rapport de la Ciase, qui suggère parmi ses multiples recommandations une réforme en profondeur de l’institution. Plusieurs pays ont aussi effectué ce travail de vérité ces derniers temps. (Extrait de « Famille Chrétienne »)
>> MGR CHRISTOPHE DUFOUR : « Nous invitons chaque groupe de nos paroisses et de notre Eglise diocésaine à relire sa manière de vivre l’écoute et le partage, à l’écoute de l’Esprit Saint au diapason de l’Evangile. Nous suggérons deux rencontres autour d’une question. Qu’est-ce qui pourrait être modifié dans nos fonctionnements d’Eglise pour une meilleure annonce de l’Evangile ? Il faudra terminer au niveau diocésain le 1er février 2022. Un retour sera possible à : synode@catho-aixarles.fr
.
LE PAPE FRANCOIS NOUS PARLE
« Chers frères et soeurs,
Se faire vacciner, avec des vaccins autorisés par les autorités compétentes, est un acte d’amour, car la vaccination est un moyen simple mais profond de prendre soin les uns des autres, notamment DES PLUS VULNERABLES.
Face au vaccin anti-Covid, il y a un refus suicidaire que je ne saurais pas expliquer. Je crois que d’un point de vue moral tout le monde doit se faire vacciner, c’est un choix moral, parce qu’on met à risque sa santé, sa vie, mais aussi LA VIE DES AUTRES ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.