Éditorial

« Chers frères et sœurs,
Le geste que Jésus a accompli lors du «Dernier Repas» est le remerciement extrême adressé au Père pour son amour, pour sa miséricorde. «Remerciement», en grec, se dit « eukharistia ». Et c’est pour cela que ce sacrement s’appelle l’Eucharistie.
Nous ne faisons pas une commémoration de ce que Jésus a dit et fait. C’est véritablement une action du Christ ! C’est le Christ qui agit ici, qui est sur l’autel. C’est un don du Christ, qui se rend présent et nous réunit autour de lui, pour nous nourrir de sa Parole et de sa vie même. Une célébration peut être impeccable du point de vue extérieur, très belle, mais si elle ne nous conduit pas à la rencontre avec Jésus, elle risque de n’apporter aucune nourriture à notre cœur et à notre vie. À travers l’Eucharistie, le Christ veut entrer dans notre existence et l’imprégner
de sa grâce.
« Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour ». Vivons l’Eucharistie dans un esprit de foi et de prière, de joie communautaire, de préoccupation à l’égard des besoins de tous nos frères et sœurs, avec la certitude que le Seigneur accomplira ce qu’il nous a promis : la vie éternelle. »
Pape François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.