Voir la feuille paroissiale

Paroisse de Miramas et Entressens > Voir la feuille paroissiale

Feuille paroissiale

Informations générales

Éditorial

En l’an de grâce 2020, le 17 Mai.
Chers Paroissiens,
            Un journaliste écrivait récemment, « nous étions heureux et nous ne le savions pas ». Il devait certainement parler au nom des païens, car le chrétien est appelé à mesurer chaque jour la grâce qui lui est faite de vivre, de faire le bien, et d’espérer en la Vie Eternelle pour tous. Saint Paul va jusqu’à nous exhorter, ce qui vaut un commandement, « Vivez dans l’action de grâces! ». Nous avons dans la Foi, toutes les raisons d’être heureux.
                        Une des raisons fondamentales pour lesquelles le bonheur est possible, c’est qu’il ne dépend pas de nous. Il est donné dans l’Esprit-Saint, donné par Jésus jusqu’à la fin des temps. Regardons comment.
            Jésus met un terme à l’attente du peuple Juif. Où est Dieu ? Où se trouve sa Présence ? Où puis-je Le trouver lorsque j’ai besoin ou lorsque je suis dans la joie ? J’aimerais vous répondre, dans la paroisse. Mais j’irais trop vite… Car ce qui me permet de l’affirmer puise dans les racines antiques de notre humanité. En effet, comme un pressentiment, nous percevons que Dieu est Dieu, plus que nous. Et pour accéder à sa Présence, comme dit le prophète Ezéchiel, il nous faut changer: «j’enlèverai de votre corps le coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai en vous mon propre Esprit, je vous ferai marcher selon mes lois, garder et pratiquer mes coutumes » (Ez 36,26). Mais avant de toucher notre cœur, Dieu a touché notre sensibilité. Sa Présence s’est approchée par l’entremise d’hommes embrasés du zèle de Dieu. Moïse qui installe la Tente de la Rencontre pendant l’Exode… Puis, David et Salomon, qui bâtissent le Temple de Jérusalem. Puis Josias, qui rassembla tous les temples en un seul, à Jérusalem. « Ma demeure sera auprès d’eux ; je serai leur Dieu et eux seront mon peuple » (Ez 37,2-27), ou encore Zacharie : « Crie de joie, réjouis-toi, fille de Sion, car me voici, je viens demeurer au milieu de toi » (Za 2,14).
            Avez-vous perçu, combien cette annonce de la Présence de Dieu au milieu de son peuple semble annoncer une présence humaine ? Vous devinerez ainsi, ce que les Apôtres ont ressenti lorsqu’ils ont entendu Jésus dire ; « l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous. » Jésus révèle l’accomplissement des prophéties ; « Je répandrai mon Esprit sur toute chair.» (Jl 3,1). Les Apôtres perçoivent en cette veille de l’offrande du Christ sur la croix, dans ce long discours qui ressemble à un testament, le jeudi soir au cours de la Cène, que le jour de l’Alliance unique et définitive est en train d’arriver ! Que Dieu est au milieu d’eux, et qu’Il va leur prodiguer son Esprit-Saint. « En ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et moi en vous. » « Celui qui m’aime sera aimé de mon Père. »
            Jésus ne nous laisse pas orphelins, Il reste au milieu de nous par la participation effective à son Esprit. Et les fruits de cette présence dans nos âmes, c’est que nous faisons ce qu’Il est, que nous accomplissons les commandements. Quand nous accomplissons les commandements, nous apprenons à vivre selon l’Esprit-Saint. Lorsque nous apprenons à vivre selon l’Esprit-Saint, nous réalisons les commandements. Et c’est ainsi que j’arrive à la paroisse, comme lieu de la manifestation des fruits de l’Esprit-Saint. Chacun librement, ayant reçu une part du don de Dieu, peut trouver à les mettre au service des autres, dans une même communion d’amour. Le monde ne peut pas vivre cette communion d’amour, car il ne connaît pas Dieu. Il se débrouille à coups de lois, de gendarmes, de peur et de corruption, soutirant à la peur ambiante quelques moments de plaisir et de réjouissance. Mais dans la paroisse, nous cherchons à vivre selon l’Esprit-Saint à travers les groupes de prière, les échanges intellectuels, le soutien personnel, la caisse commune, le repas partagé… Nous découvrons une autre façon de vivre qui constitue le mystère de l’Eglise. Rendus sensibles par l’Esprit-Saint à la vérité des êtres et des personnes, nous cherchons à vivre ces relations dans la confiance, la loyauté, et la sincérité ; avec comme règle de prudence, la charité mutuelle. Vous pourriez croire que mon regard sur la paroisse est très optimiste. Je vous rassure, il est réaliste parce-que je vois l’action de l’Esprit-Saint à l’œuvre dans nos vies. Combien de fois j’ai rendu grâces en votre nom, pour le bien dont vous me rendez témoin et qui est l’expression de l’action de Dieu dans vos âmes ! Dieu soit béni pour le bien que vous accomplissez lorsque vous cherchez à vivre les commandements du Christ ! Et Dieu soit doublement béni lorsqu’ayant manqué d’obéissance envers Dieu, vous revenez vers Lui de tout votre cœur par une sainte confession !
            Lorsque nous nous retrouverons pour la Pentecôte, après ces 3 mois de privation de liberté, ressaisissons la grâce qui nous est faite de vivre de l’Esprit-Saint en annonçant et préfigurant le Royaume à venir. Que Notre Dame du Cenâcle guide et accompagne notre prière. 
P. Xavier +
.
Directives sanitaires pour la reprise de la vie paroissiale.
Paroisse Saint Louis de Miramas.
Principes Généraux ;
Eviter le rapprochement des personnes à moins d’un mètre.
Favoriser ou rendre obligatoire le masque dans toutes les salles.
Développer le nettoyage des bâtiments et salles ; quotidiennement ou après le passage des groupes.
Développer des mouvements de groupes codés (par signalétique ou barrières) afin de favoriser la rapidité de mouvement en groupe et le maintien de la distanciation adéquate.
S’il y a des repas, favoriser les portions individuelles, sauf pour plats chauds et cuits.
Prévoir un lieu d’accès facile ou visible pour les chiffons et bouteilles de solution hydro-alcoolique à l’entrée de chaque lieu.
Directives par lieu de vie.
1) Eglise Saint-Louis.
a)  Nettoyage ;
Equipe de personnes qui feront quotidiennement un passage à l’église pour passer le chiffon imbibé de solution hydro-alcoolisée dans tous les lieux où habituellement les visiteurs posent la main ou passent. Faire un appel, les convoquer ensemble et faire un exercice sur place de tous les lieux (écrire sur une check-list ; poignées de portes d’entrée, bénitiers (sans eau), cierges et tronc, quelques sièges ou bancs habituellement utilisés…). Disposer un calendrier pour que chacun vienne un jour de la semaine. Trouver 7 ou 14 personnes.
Une fois par semaine, après chaque messe dominicale (3 par dimanche pendant le mois de Juin…), un passage du chiffon imbibé de solution hydro-alcoolisée sur tous les bancs utilisés et les pose-mains. A qui demander ?
Gestion des affaires de culte (vases, tissus, etc…) réservées au prêtre. Quand la messe est le matin, nettoyage des micros, des ambons, des appuis-mains, de la poignée de la sacristie après. Quand la messe est le soir, nettoyage avant et après. Pour servants ; se laver avant et après la messe les mains dans le lavabo. Prévoir un 2eme lavabo « liturgique » pour le prêtre avec solution hydro-alcoolique avant la consécration.
b) Changements dans l’installation ;
Demander aux servants d’autel de rendre service sans mettre l’aube, en vêtement de ville simple et élégant (chaussures noires, chemises ou t-shirt sans « dessins ou symboles », etc… ). L’hygiène des aubes serait trop difficile à assumer après chaque célébration.
Linges liturgiques ; prévoir que les lavandières aient des gants lorsqu’elles récupéreront les linges et leur donneront la 1ere attention.
c) Gestes-barrières.
Prévoir une limitation des places en évitant un banc sur deux et en disposant 2 bandes par banc afin de réaliser trois espaces de 1m chacun (90 places assises). Bandes bi-colores actuellement, mais demander système plus joli (bandes rouges et jaunes, ou drapeau Français ?).
Prévoir un système de fléchage dans l’église afin de favoriser pour les personnes qui entrent, de passer au centre pour avancer vers l’autel, et de passer par les couloirs latéraux pour s’éloigner de l’autel. Maintenir ce mouvement de l’assemblée, sauf pour les personnes âgées, dans le mouvement de communion qui doit maintenir les distances.
Prévoir que toute personne qui voudra assister à la messe soit masquée. 2 personnes (retour des Suisses !) se trouveront à l’entrée de l’église avant la messe dominicale pour faire évoluer les personnes vers l’allée centrale lorsqu’ils arrivent, mais aussi pour ordonner le mouvement de communion banc par banc afin de garder et intégrer les distances. Ils veilleront aussi lors de la sortie de l’église à préserver les distances entre les personnes. Nombre maximum de personnes dans l’église ; 90. Trois messes dominicales sont prévues.
Il n’y aura pas de « baiser de paix » à la messe dominicale.
Feuilles de chants ? Si oui, la même personne qui les imprime les mettra sur les 3 lieux habituels sans que nulle autre personne ne les distribue. Tentative de lancer la réalisation d’un écran pour projeter les paroles des chants.
2) Salle Saint Jean Paul II. Usage limité aux rencontres de 5 personnes (Accueil inscription baptême, et visites d’obsèques).
a)  Nettoyage ;
– Assuré par chaque groupe qui l’utilise.
– Poignée de porte, tables, chaises, sols.
– En cas d’utilisation des WC, demander prendre le temps de passer le chiffon imbibé de solution sur les poignées de portes.
b) Changements dans l’installation;
– Mettre une chaise sur deux avec interdiction de les changer de place.
– Salle limitée à 10.
c) Gestes-barrières.
– Interdiction des WC.
– Masque obligatoire pour tous.
3) Salle Mgr. Chalve. Usage privilégié de cette salle pour toutes les rencontres avec la cour.
a)  Nettoyage ;
– Assuré par chaque groupe qui l’utilise.
– Une fois par mois, nettoyage général par Sabine.
– Poignée de porte, tables, chaises, sols.
– En cas d’utilisation des WC, prendre le temps de passer le chiffon imbibé de solution hydro-alcoolisée sur les poignées de portes.
b) Changements dans l’installation ;
– Mettre une chaise sur deux avec interdiction de les changer de place.
– Disposer plusieurs ilots de tables avec chaises autour avec interdiction de les toucher. (prévoir un plan de salle).
c) Gestes-barrières.
– Repas en portions individuelles ou personnel.
– Favoriser le masque sauf si l’assemblée est réduite.
– Nombre limite de personnes ? (Compter ; environ 60)
4) Autres salles et bureau du secrétariat.
a)  Nettoyage ;
– Déjà assuré par Mme. Louault intensivement.
– Couloirs et autres salles, par Sabine une fois par semaine.
b) Installation provisoire ;
– Changement du forfait téléphonique ?
– Quel usage du « café » ?
c) Barrières.
– Maintien du masque pour les visiteurs. Attention au passage des enfants ; veillez aux endroits où ils posent les mains.
– S’ils n’ont pas de masque, les accueillir sur le pas de la porte jusqu’ à l’hiver.
**********************************************
Annonces, voir en fin de feuille.
**********************************************

Programme de la semaine

DIMANCH 31 MAI PENTECÔTE

. 10h30 : Messe
N’oubliez pas votre masque.

LUNDI 1er JUIN

Rien

MARDI 2 JUIN

. 18h30 : Messe des Défunts

MERCREDI 3 JUIN

. 8h30 : Messe

JEUDI 4 JUIN

. 8h30 : Messe
. 9h : Adoration Eucharistique

VENDREDI 5 JUIN

. 17h30 : Adoration Eucharistique
. 18h30 : Messe

SAMEDI 6 JUIN

. 8h30 : Messe
. Chapelet du 1er samedi du mois
. 10h30 : Confessions.
. 18h30 : Messe à Entressen. N’oubliez pas votre masque.

DIMANCHE 7 JUIN

. 9h : Messe
. 10h30 : Messe
N’oubliez pas votre masque.

Annonces.